RETOUR AUX VITRAUX           ACCUEIL     

Les Lucs-sur-Boulogne ont été le lieux de terribles massacres pendant les guerres de Vendée. Les vitraux de l'église sont consacrés à cette période.
Les vitraux créés par Lux Fournier en 1941 retracent le rôle du curé de la paroisse : Mr Barbedette, mais aussi les massacres des Lucs du 28 février 1794 et la mort de l'abbé Voyneau.



Martyre de l'abbé Voyneau
Le 28 février 1794 au Grand Luc mort de l'abbé Voyneau.

   
Le massacre du petit Luc.
Le 28 février 1794 au Petit Luc et au Grand Luc, 563 personnes de 15 jours à 84 ans sont massacrées.
Les habitants réfugiés dans l'église sont impitoyablement massacrés jusqu'au dernier par les colonnes infernales de Turreau. Pas un n'en réchappera.
 
  Les vitraux dits "du curé Barbedette"
Les vitraux mettent en scène le curé de Siant Pierre des Lucs (de 1787 à 1803) pendant les guerres de Vendée. C'est ce même curé qui recensa les  563 personnes massacrées.