RETOUR AUX VITRAUX           ACCUEIL     
 
Au moment de la construction de l'église, en 1824,
la famille de la Rochejaquelein édifie une chapelle à la mémoire du généralissime. 
Les corps de 21 membres de cette famille reposent dans le caveau familial.
Un seul des vitraux de l'église, créé par Hirsch est dédié au jeune généralissime.




LA MORT DE La ROCHEJAQUELEIN

Vitrail de Hirsch, peintre verrier parisien.
Allégorie de la mort du général.
Le peintre a donné à Judas Macchabée mourrant les traits de la Rochejaquelein.
En bas du vitrail les armes des la Rochejaquelein et des Donissan.

      
 

LA CHAPELLE DE La ROCHEJAQUELEIN


Henri de la Rochejaquelein fut tué le 28 janvier 1794 à Nuaillé.
Son corps reposa en ces lieux de 1794 à 1816.
En 1816 son corps fut inhumé dans le cimetière de Saint Aubin de Baubigné avant d'être transféré dans l'église.

    
 

LE CANDÉLABRE DE La ROCHEJAQUELEIN 

Offert par les officiers de l'armée prussienne après lecture des mémoires de la marquise de la Rochejaquelein (de son 1er mariage Mme Lescure et Belle-soeur posthume de la Rochejaquelein)

   

LE CANDÉLABRE DE LESCURE

Offert par les officiers de l'armée prussienne après lecture des mémoires de la marquise de la Rochejaquelein (de son 1er mariage Mme Lescure et Belle-soeur posthume de la Rochejaquelein)

LE CÉNOTAPHE DE La ROCHEJAQUELEIN

Les noms de Louis de Lescure, le Marquis de Donissan, Henri de la Rochejaquelein et Louis de la Rochejaquelein sont apposés sur le cénotaphe
  
  

VUE D'ENSEMBLE

La disposition à l'intérieur de la chapelle de l'autel, de la balustrade, du cénotaphe et des candélabre est l'oeuvre du dernier la Rochejaquelein décédé en 1897

LA LISTE DES HABITANTS DE ST AUBIN TUES PENDANT LES GUERRES DE VENDÉE ENTRE 1793 ET 1800
PLAQUE COMMÉMORATIVE