RETOUR AUX VITRAUX           ACCUEIL     

L'église de Saint Florent renferme le tombeau de Bonchamps ainsi que 2 vitraux dédiés aux guerres de Vendée. On ignore qui a créé ces vitraux, mais leur style laisse penser qu'ils ont été créés entre 1925 et 1935. 


Plaque apposée sur le mur extérieur de l'église 
à l'occasion du bicentenaire du soulèvement vendéen
   
Le Tombeau de Bonchamps.
Erigé en 1825 à la mémoire de Bonchamps.
Avant de mourir, celui-ci ordonne la grâce des 5000 prisonniers républicains enfermés dans l'église de St Florent. Le fils d'un de ces prisonniers n'était autre que le sculpteur David d'Angers. 
David d'Angers, reconnaissant sculpte la scène représentant Bonchamps en héros antique.
Les 2 bas relief : à droite la France, à gauche la religion.
   
Scènes des guerres de Vendée à St FLorent
St Florent 12 mars 1793 - Le soulèvement
St Florent 14 juillet 1793 - Mort de Cathelineau
Les champ des martyrs où 2000 personnes furent fusillées.
Adieu du martyr l'abbé Robin partant pour Nantes dans un des bateaux de Carrier
2 mai 1795 : Stofflet et Hoche à la paix de St FLorent
1856 : Baptême du 8° enfant de Xavier de Cathelineau
   
Vitraux à la gloire de Bonchamps
Grâce aux prisonniers
Le curé Gruget bénit le drapeau blanc de Bonchamps
Bonchamps est blessé à l'attaque de Cholet le 17 octobre 1793
Bonchamps mourant passe la Loire
Claude Gazeau, maire de St FLorent reçoit la duchesse d'Angoulême le 22 septembre 1823.